Online Froissart

Search

Search For Text:
Search For Key:
Search In:

Results

showing 1 to 10 of 815 results. | Next

1. Stonyhurst 1 (6 r) 1A-9 [ p: ]

gleterre a vostre bandon et a bon droit. Lors respondi le chevalier gentil messire Jehan de Haynault qui estoit en la fleur de sa jeunesse et de son aage : Certes, ma tres chiere dame, se je ne le vouloye faire je ne le vous promettroie mi


2. Stonyhurst 1 (36 v) 1-72 [ p: ]

luy ennuioit moult et ne le pouoit admender. Il soustenoit tous les jours soubz ses fraiz bien XVIC armeures de fer fleur de gens venuz d’oultre mer et XM archiers sans les autres poursuivans a ce appartenans. Ce lui pouoit bien peser avecques l


3. Stonyhurst 1 (57 r) 1-115 [ p: ]

ourquoy les Anglois pour tant qu’il leur besoingnoit se penoient de bien faire la fut le roy angloys de sa main tresbon chevalier, car il estoit adoncques en la fleur de sa jeunesce et aussy furent le conte d’Erby et le conte de Pennebroth, le conte de Harfort, le


4. Stonyhurst 1 (58 r) 1-119 [ p: ]

. Sy s’avisa le roy qu’il la conforteroit tellement et y envoieroit si bonne chevallerie que la cité seroit toute sceure et bien conseillee. Sy y envoia droittement fleur de chevallerie, le conte Raoul d’Eu et le jeune conte de Guignes son filz, le connestable de France, le


5. Stonyhurst 1 (59 v) 1-122 [ p: ]

VIM chevaulx et avoit assis Bourdeaulx par eaue. Sy estoient avecques le dit conte toute la fleur de chevallerie des marches de . Le conte de Pierregort, le conte de Comminges, le viconte de Carmaing, le viconte de Villemur


6. Stonyhurst 1 (65 v) 1-131 [ p: ]

a estre courreus et chevauchier jusques aux tentes du roy et des Françoys et tous les autres devoient demourer au pont et garder le passaige pour deffendre a l’adventure. En ceste maniere se partirent les coureurs qui pouoient estre lances tresbien montéz et sur fleur de ronssins et chevauchierent de premier tout bellement tant qu’ilz vindrent enroy de France dont se bouterent ilz ens de plains eslaiz et commencierent a coupper cordes et a reve


7. Stonyhurst 1 (65 v) 1-131 [ p: ]

saige pour deffendre a l’adventure. En ceste maniere se partirent les coureurs qui pouoient estre XL lances tresbien montéz et sur fleur de ronssins et chevauchierent de premier tout bellement tant qu’ilz vindrent en l’ost du roy de France dont se bouterent ilz ens de plains eslaiz et commencierent a coupper cordes et a reve


8. Stonyhurst 1 (66 r) 1-132 [ p: ]

¶ Or vous diray d’une appartise d’armes dont messire Regnault de Scouvenor usa a l’assemblee et que on doit bien tenir a recommander a fait d’armes. Il qui adoncques estoit en la fleur de sa jeunesce fort chevalier et royde bien monté et armé pour la journee s’en vint assembler a la banniere du qu’il congnut bien et s’en vintseigneur de Montmourency qui estoit droittement dessoubz sa banniere bien monté sur un bon coursier


9. Stonyhurst 1 (350 r) 1A-773 [ p: ]

, qui lui fist toudiz grant chiere. ¶ En ce temps le jour de la Trinité trespassa de ce siecle la fleur de chevallerie depar les Angloys, messire Edouart d’Angleterre, prince de Galles et d’Acquittaine, ou palais de Wesmoustier l


10. Stonyhurst 1 (353 r) 1-783 [ p: ]

rent sur la derreniere sepmaine d’aoust et s’en vindrent en Arras en Picardie, et de la a Saint Omer, et se trouverent bien lances de bonne estoffe, pourveu de quanque il appartenoit a gens d’armes et toute fleur de gens d’armes, chevaliers et escuiers. Sy se departirent de Saint Omer sus un samedy moult ordonnément et arreement et s’en vindrent devant Ardre.