English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 26 décembre 1772
Nous venons juste de finir de déjeuner chez madame d`Asti, d`où j`écris maintenant ; elle vous fait ses compliments. Dans 2 ou 3 heures commence l`opéra. Dieu nous aide ! La répétition générale, avant-hier, a si bien marché que nous espérons un grand succès. La musique elle-même dure 4 heures, sans les ballets. Nous avons bien reçu ta lettre, aujourd`hui, et avons lu avec intérêt toutes les nouvelles. L`accident de M. Joseph Hagenauer nous a émus de tout cœur. Nous avons prié tous deux à l`église aujourd`hui et demandé instamment à Dieu de le guérir, nous lui souhaitons de tout cœur un prompt rétablissement et lui faisons nos compliments. L`histoire de fantômes de la maison Barisani n`est qu`une folie hystérique. Que M. le Dr. Barisani fasse quelques recherches, la brave fille aura, sinon actuellement, du moins dans le passé, souffert déjà de grossesse nerveuse. J`écris par le même courrier à S. E. le Premier Majordome et à S. Gr. Princière notre bon Seigneur, en lui envoyant le livret de l`opéra. N`oubliez pas de rendre visite à S. E. la comtesse v. Arco et de lui transmettre nos respects et nos vœux pour le nouvel an. Pour ce qui est de la [ lettre ] à [ Florence ], il y a eu une grosse erreur. M. l`Abbate Augustini a emporté tout le paquet à Rome au lieu de le remettre ici à M. Troger. De sorte que toutes les affaires ont dû être renvoyées de Rome à Milan, pour être adressées à [ Florence ] il y a peu. S. E. le comte Firmian y a joint [ une lettre de recommandation d`un grand poids ], nous n`avons plus [ qu`à attendre la réponse ] . Les 21, 22 et 23 courant, une grande réception s`est tenue chaque soir pour toute la noblesse chez le Cte Firmian. Elles ont eu lieu chaque jour de 5 à 11 heures du soir, avec force musique vocale et instrumentale. Nous y étions également invités et Wolfgang a joué tous les soirs. Le troisième jour, en particulier, lorsque LL. Altesses Royales footnote1 sont entrées, Wolfgang a dû jouer pour elles, à leur demande. Et Leurs Altesses se sont toutes deux longuement entretenues avec nous. Durant ces trois soirées, les plus nobles maisons de la ville étaient illuminées par d`énormes torches, et les cloches des églises situées autour du palais du Cte Firmian ont joué diverses pièces, comme les carillons aux Pays-Bas. Dans les rues, il y avait de la musique pour trompettes et timbales. Ces festivités ont eu lieu en l`honneur de la nomination de S. Éminence l`Évêque de Passau au rang de cardinal.
La De Amicis est notre meilleure amie. Elle chante et joue comme un ange et est très heureuse que Wolfgang l`ait si bien servie. Vous seriez étonnées de l`entendre, de même que tout Salzbourg ! Nos compliments à vous, à nos bons amis et amies à la maison et au-dehors, nous vous embrassons 10 000 fois et je suis, en hâte, le vieux
Mzt.

Nous allons bien, Dieu merci ; mais ma tête reste mon ennemi secret. J`ai meilleure allure, bonne mine, mais de temps en temps, mes émotions me reviennent en tête, et surtout la fois où j`ai fait cette chute malencontreuse. J`espère toutefois avoir à souffrir encore 50 ans de ces émotions.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 272 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.