English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 30 novembre 1771
Je n`aurais jamais pensé me trouver encore à Milan à l`heure actuelle, mais j`y ai été retenu par les circonstances. D`ailleurs, comme c`est maintenant l`Avent et qu`il n`y a pas de concerts à la cour de Salzbourg, j`en reste à ce que j`ai annoncé : j`arriverai à Salzbourg dans la première quinzaine de décembre. En effet, si je pars le 2 ou le 3 décembre, je peux facilement être à Salzbourg le 9 ou le 10, avec l`aide de Dieu. Nous sommes en bonne santé, Dieu soit loué, et c`est la meilleure nouvelle que je puisse te donner, bien qu`il fasse étonnamment froid et très beau. Je trouverai tes lettres à Vérone, si tu as encore écrit ; mais n`envoie plus rien maintenant. Dans l`espoir de vous revoir bientôt, nous vous embrassons 10 000 000 de fois et je suis ton vieux
Mozart

Nous faisons nos compliments à tous nos bons amis et amies. Madme d`Asti, les deux MM. Troger, footnote1 le valet de corps de l`archiduc M. von Fauken, M. le trésorier payeur v. Mayr, M. le caissier de Chiusole, etc., vous font leurs compliments.

POST-SCRIPTUM DE MOZART À SA SŒUR :

J`écris ces deux lignes pour que vous ne pensiez pas que je suis malade. Adieu, je baise la main de maman et fais mes compliments à tous nos bons amis et amies. J`ai vu pendre ici 4 lascars sur la place de la Cathédrale. On pend ici comme à Lyon.
Wolfgang
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 258 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.