English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 24 ou le 23 novembre 1771
Nous sommes encore ici et y resterons sans doute encore 8 jours du fait que l`archiduc ne rentre de Varèse que mardi prochain et qu`il nous recevra ensuite. Nous n`en serons pas moins à Salzbourg dans la première quinzaine de décembre, même si nous nous arrêtons en route, car nous pouvons faire le trajet en 8 jours. Nous allons bien, Dieu merci. Adresse encore ta prochaine lettre à Vérone, je pense que ce sera la dernière, à moins que je ne t`écrive encore une fois. Nous avons ici un temps toujours froid mais très beau ; et il n`a pas plu depuis longtemps. M. Marcabruni, de chez qui j`écris ces lignes, vous fait ses compliments, tout comme les deux MM. Troger, footnote1 Mr et Madme d`Asti. Aujourd`hui, M. Misliweczek est venu nous voir, il est arrivé hier et écrit le premier opéra. M. von Mayr et M. de Chiusole vous font également leurs compliments. Nous nous voyons souvent et hier, nous avons eu un grand concert chez M. von Mayr . footnote2
Nos compliments à tous nos bons amis et amies, nous vous embrassons 100 000 fois et je suis ton vieux
Mozart

POST-SCRIPTUM DE MOZART À SA SŒUR :

Ma sœur chérie !
M. von Alphen est à Milan, et il est toujours le même qu`à Vienne et à Paris. J`ai encore une nouvelle : M. Manzuoli, que tout le monde tient pour le plus intelligent des castrats, a fait preuve, sur ses vieux jours, de bêtise et de vanité. On lui avait promis 500 gigliati pour l`opéra, et comme son contrat ne mentionnait pas la Serenata, il a voulu obtenir 500 gigliati de plus pour cette dernière, soit 1 000 gigliati en tout. La cour ne lui en a donné que 700 et une belle boîte en or (je trouve que c`était suffisant) ; mais en vrai castrat, il a renvoyé les 700 gigliati et la boîte en or, puis est parti sans rien. Je ne sais quelle sera l`issue de cette histoire, mais cela ne présage rien de bon. Sinon, je ne sais rien. Baise la main de maman et fais mes compliments à tous nos bons amis et amies. Addio. Porte-toi bien, je suis ton
frère véritablement fidèle Wolfgang
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 257 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.