English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 26 octobre 1771
J`ai bien reçu ta lettre de Triebenbach et suis heureux que vous vous amusiez. Fais nos compliments à toute la maison von Schiedenhofen, je les remercierai en son temps pour les égards qu`ils vous ont témoignés. Le succès remporté par la Serenata de Wolfgang est peut-être déjà connu à Salzbourg, car le jeune M. Kerschbaumer, qui est ici depuis quelques jours, en a été le témoin oculaire et auditif avant-hier, le 24. LL.AA. Royales l`Archiduc et l`Archiduchesse ont, à force d`applaudissements, non seulement fait répéter 2 airs, mais ils se sont également penchés vers Wolfgang pendant la Serenata, et surtout à l`issue de celle-ci, et lui ont témoigné leur satisfaction en applaudissant et en criant Bravissimo Maestro. La noblesse et tout le public se sont ensuite joints à leurs applaudissements. Aujourd`hui, on donne l`opéra, hier, il n`y a rien eu car c`était vendredi. Demain et après-demain, donc dimanche et lundi, on reprend la Serenata, etc. Le 24, il y a eu un grand malheur. Il y avait une cuccagna (c`est une distribution de diverses nourritures et de vin, etc.), on avait donc installé des balchi pour que les gens puissent la regarder. Un tel balco s`est écroulé, et plus de 50 personnes ont été non seulement grièvement blessées, mais nombreux sont ceux qui se sont cassé un bras ou une jambe, d`autres la main, le pied, d`autres encore la colonne vertébrale ou quelques côtes, etc., se sont fait des trous dans la tête, 2 femmes sont mortes sur le coup, à savoir les 2 sœurs de M. de Dominicis qui est venu vous voir avec M. von Troger ; un religieux est mort peu après, et de nombreux autres sont en danger de mort. Nous y sommes heureusement allés trop tard parce que M. le fourrier de la chambre von Zinner a envoyé le carrosse de la cour tardivement, de sorte que M. Germani et sa femme sont allés sur le balco de la cour, à côté de l`archiduc, et nous aussi. Si nous y étions allés plus tôt, nous aurions pris place sur le balco qui s`est écroulé car il était en face du prince et plus près encore de la cuccagna, donc très bien situé. Cet accident est survenu assez tôt, avant que le balco soit complètement plein, sinon, il y aurait eu dessus 30 à 40 personnes en plus. Remercions le Dieu tout-puissant ! Nous ne monterons plus sur aucun balco. Tu vois que ce que je t`ai écrit dans ma dernière lettre est vrai ; et crois que dans ces circonstances, on ne peut voir que bien peu de chose sans danger. Je te parlerai en son temps de divers accidents qui surviennent ici quotidiennement. L`archiduc et son épouse vont bien et sont heureux, ce qui fera particulièrement plaisir à S. M. l`Impératrice. Elle craignait que la fiancée - qui n`est pas belle - ne plaise guère à son fils. Mais elle est étonnamment aimable, agréable et vertueuse ; chacun l`aime de ce fait, et elle a gagné l`attachement de l`archiduc car elle a le meilleur cœur et les plus charmantes manières du monde.
Portez-vous bien, nous vous embrassons 100 000 000 de fois et je suis toujours ton fidèle
Mzt

Nous adressons nos compliments à tous nos bons amis et amies, etc.
Si tu as besoin de vêtements, fais confectionner ce qui convient. Ni toi, ni Nannerl, ne devez manquer du nécessaire. Il faut faire ce qu`il faut. Et ne prends pas de mauvaise qualité, on ne fait pas d`économies en achetant bon marché. Fais-toi coudre un beau costume pour les jours de fête et porte chaque jour ce que tu as fait tailler à Vienne. Mais ne prends pas de lainage, ça ne vaut pas un clou.

POST-SCRIPTUM DE MOZART À SA SŒUR :

Ma sœur chérie !
Je vais bien moi aussi, Dieu merci. Comme mon travail est terminé, j`ai maintenant plus de temps pour écrire ; seulement, je ne sais que dire, car papa a déjà tout raconté. Je ne sais rien de nouveau, sinon que 35, 59, 60, 61 et 62 sont sortis à la loterie, et que si nous avions misé sur ces numéros, nous aurions gagné. Mais n`ayant pas joué, nous n`avons ni gagné ni perdu ; nous nous sommes simplement moqués des gens. Les 2 airs qui ont été bissés dans la Serenata ont été chantés l`un par Manzuoli, l`autre par la prima donna Girelli. J`espère que tu t`amuses bien à Triebenbach, en faisant du tir footnote1 (si le temps le permet) ou en faisant des promenades. Nous partons maintenant à l`opéra. Mon compliment à tous nos bons amis et amies. Le baron Dupin vient fréquemment chez la Mademoiselle qui joue du clavier et nous le rencontrons donc souvent. Baise pour moi la main de maman. Adieu, je suis comme toujours ton frère fidèle
Wolfgang

P.S. : Excuse l`écriture sauvage, je me dépêche.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 251 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.