English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 19 octobre 1771
M. Marcabruni vous fait ses compliments, il est chez moi et nous partons immédiatement au théâtre ; le 16 a eu lieu la création de l`opéra, et le 17, celle de la Serenata qui a remporté un tel succès qu`on doit la reprendre aujourd`hui. L`archiduc en a commandé 2 nouvelles copies. Des gentilshommes et autres personnes de toutes conditions nous adressent sans cesse la parole dans la rue et félicitent Wolfgang. Bref ! je suis navré, mais la Serenata de Wolfgang a mis en pièces l`opéra de Hasse, à un point que je ne saurais décrire . footnote1 Je répondrai bientôt à ta lettre et au post-scriptum de Nannerl. Vous découvrirez un jour l`Italie avec plus de plaisir que vous ne le feriez maintenant, avec tout ce tumulte infernal. Addio. Nous vous embrassons bien 10 000 fois et je suis ton vieux
Mzt.
Priez et remerciez Dieu !
Nos compliments à tous nos amis et amies.
M. v. Troger vous fait ses compliments, à toi et Nannerl en particulier, qui soupirez tant après Milan.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 250 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.