English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Vicence, le 14 mars 1771
Lundi - faux ! mardi 12, nous sommes partis de Venise. Nous avons partout fait croire que nous partions lundi, pour avoir un jour libre et faire nos bagages ; mais cela s`est néanmoins su, et nous avons dû déjeuner chez S. E. Catharina Cornaro, où nous avons reçu une belle tabatière et 2 paires de manchettes en dentelle précieuse. Nous avons donc pris le bateau le 12 ; j`ai loué un borcello particulier, et M. Wider, sa femme et 2 filles, Catharina et Rosa, ainsi que M. l`Abbate nous ont accompagnés à Padoue. Ils avaient emporté de la nourriture, des boissons et tout ce qui est nécessaire, et nous avons fait la cuisine et mangé sur le bateau. Le 13, nous sommes restés à Padoue où nous avons été logés au Palazzo du Gentiluomo Pesaro.
Le 14, nous sommes partis pour Vicence et ils sont rentrés à Venise. Nous avons visité à Padoue tout ce qu`il est possible de voir en un jour, car là non plus, nous n`avons guère eu de repos puisque Wolfgang a dû jouer en 2 endroits. Il a aussi reçu une commande et doit écrire un oratorio pour Padoue, qu`il composera dès qu`il en aura la possibilité. De plus, nous avons rendu visite au Santo au P. Maestro Vallotti, puis à Ferrandini, chez qui il a également joué, et finalement, il a joué à l`excellent orgue de l`église S. Giustina. Demain, le 15, nous restons ici, à Vicence, non sans raison. Le 16, si Dieu le veut, nous partirons pour Vérone où nous resterons 3 jours, sans aucun doute, et n`en partirons donc pas avant le 20. J`ai l`intention d`aller le 20 jusqu`à Rovereto et de continuer la route aussi vite que possible. Le Vendredi saint, nous irons donc voir le saint sépulcre à Reichenhall et rentrerons par Mülln en apportant certainement un Alleluja avec nous le Samedi saint. Si rien ne nous retient en chemin, il se pourrait même que nous arrivions dès le jeudi. Peut-être pourrai-je te donner des nouvelles d`un lieu plus proche. J`ai reçu ta lettre avec le gros cachet. On me dit que j`avais une lettre avec un grand sceau et avant de la voir, 1 000 pensées me vinrent à l`esprit car je pensais que c`était une lettre de grande valeur.

Vérone, le 18

Nous sommes arrivés ici avant-hier au soir. Après-demain, nous repartirons et arriverons donc le Vendredi saint à midi ou le soir, à cause d`un arrêt ou deux. J`ai reçu aujourd`hui de Venise ta lettre avec celle jointe de M. v. Schiedenhofen, ainsi qu`une lettre de M. Wider. Hier, nous avons parlé à M. Kerschbaumer qui fait ses compliments à ses chers parents. Il est en bonne santé et nous a accompagnés chez M. Lugiati - chez qui nous habitons - où il a vu une société de qualité qui était venue entendre Wolfgang. Il l`a donc entendu, lui aussi, et a assisté à cette soirée. Il se rendra à Venise, et si je peux me permettre de donner un conseil à M. Kerschbaumer, en lui faisant mes compliments, il devrait le confier à M. Johannes Wider. Je le conseille en honnête homme qui sait ce qui peut rendre service ou nuire aux jeunes gens, surtout à Venise, lieu le plus dangereux d`Italie. Hier, j`ai reçu de Milan une lettre qui m`annonce qu`un écrit de Vienne me sera envoyé à Salzbourg ; il vous étonnera fort et conférera à notre fils un honneur immortel . footnote1
La même lettre contenait d`autres nouvelles très agréables . footnote2 Adieu, nous vous embrassons 100 000 fois et je suis toujours ton vieux
Mzt

Nos compliments à tous nos amis et amies, et en particulier au tapissier et au menuisier.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 236 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.