English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 8 décembre 1770
Aujourd`hui, après l`Angélus, footnote1 a eu lieu la 2e répétition des récitatifs. La première a si bien marché qu`il n`a fallu prendre la plume qu`une unique fois pour modifier une seule lettre et changer un della en dalla. Cela fait honneur au copiste et provoqua l`étonnement de tous, car d`habitude (à ce que l`on dit) il faut changer partout un nombre étonnant de mots et de notes. Je souhaite que cela marche de la même manière lors des répétitions avec l`orchestre, qui auront peut-être déjà commencé lorsque tu liras cette lettre. Autant que je puisse dire, et sans partialité paternelle, je trouve que l`opéra est bon et écrit avec beaucoup d`esprit. Les chanteurs sont bons. Tout dépend maintenant de l`orchestre et, en fin de compte, du caprice du public. Donc, il nous faut beaucoup de chance, comme à la loterie. Pour ce qui est des bas napolit., dis à M. von Mölk, en lui faisant mes compliments, que les bas blancs napolit. sont certes solides, mais absolument pas beaux. C`est pourquoi ils sont généralement teints en noir. Et je ne doute pas qu`il en trouve chez M. Kerschbaumer. S`il me l`avait dit lorsque nous étions à Naples, j`aurais pu lui rendre service. Mais, je le répète, les blancs sont grossiers, comme il le constatera à mon retour, car j`en porte. Noirs, on les trouve partout, mais savoir s`ils viennent vraiment de Naples est une autre question. Ils sont fabriqués avec une soie filée d`une certaine manière que l`on peut imiter n`importe où. En ce qui concerne mon frère, tu peux t`arranger, par l`entremise de M. Hagenauer, pour que M. Provino ou quelqu`un d`autre lui donne un ducat en ton nom, comme si tu le faisais par toi-même, sans t`occuper de moi. Je le rembourserai immédiatement. J`écris cela en hâte. Nous vous embrassons 10 000 000 de fois et je suis ton vieux
Mozart

Nous faisons nos compliments à tous nos amis et amies, à la maison et à l`extérieur.
Tu as été généreuse avec mon frère !
Car je reçois ta lettre à l`instant
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 222 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.