English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Bologne, le 22 septembre 1770
Nous sommes toujours à la campagne, mais retournerons en ville à coup sûr demain ou jeudi. Envoie donc la prochaine lettre que tu écriras à Milan, à l`adresse suivante : à Mr. Leopold Troger Secrétaire de la Chancellerie intime de L.L.R.R. Imm. Roy & Apost. dans leur Lombardie à Milan.
J`espère que tu auras fait exactement tout ce que je t`ai dit dans mes dernières lettres car il n`y avait pas de temps à perdre, tant pour Francfort que pour Nuremberg. Pour ce qui est de M. Gräffer à Vienne, qui a de nouveau reçu 12 livres et réglera le tout l`an prochain, il faut noter qu`il devra payer en monnaie de Vienne. Tu trouveras tout, exactement noté, dans la spécification que j`ai laissée sur un tableau. Il peut payer la somme à Vienne chez M. Joseph Peisser pour M. Hagenauer. Depuis peu, on entend parler ici et à Rome d`un vaste mouvement visant à supprimer la religion des jésuites. La maison de Bourbon ne veut absolument pas se calmer et l`Espagne tout comme la France font pression sur le pape. De plus, il est paru à Naples un pamphlet incisif, dont l`auteur est un certain Marquis Spiriti . footnote1 Il constitue une réfutation des thèses d`un théologien du pape, le père Mamachi, un dominicain qui a écrit un livre très virulent en faveur des ordres religieux, pour l`Immunitas Ecclesiae et pour le droit à la possession de biens ecclésiastiques . footnote2 Ce livre attaquait quelque peu les gouvernants et leurs ministres. Le marquis Spiriti a écrit contre ce livre de façon assez satirique, sans aucun doute à l`instigation des cours d`Espagne, du Portugual et de Naples.
Raconte-moi si M. le Cte Ignaz Spaur est à Salzb., et dans l`affirmative, s`il reste longtemps. S`il n`est pas là, je voudrais savoir s`il viendra pour la fête anniversaire de Paris . footnote3 J`ai une commission pour lui. On peut s`enquérir chez le tailleur pour hommes Doblander. Aujourd`hui, je n`ai guère envie d`écrire, car j`ai une douleur à l`omoplate gauche qui me fait très mal.
Porte-toi bien ainsi que Nannerl, nous vous embrassons 100 000 000 de fois, etc., et je suis le vieux
Mzt

POST-SCRIPTUM DE MOZART À SA SŒUR :

J`espère que maman va bien, et toi aussi, et souhaite qu`à l`avenir tu répondes mieux à mes lettres, car il est plus facile de répondre que de trouver soi-même quelque chose à dire. Les 6 Menuets de Haydn me plaisent mieux que les 12 premiers, nous avons dû les jouer souvent à la comtesse, et nous aimerions introduire en Italie un certain goût pour les menuets allemands. Leurs menuets sont si longs qu`ils durent presque aussi longtemps que toute une symphonie. Excuse-moi d`écrire si mal, je pourrais le faire mieux, mais je me dépêche. Nous aimerions avoir deux petits calendriers pour l`année prochaine.
Addio.
C. W. Mozart footnote4

Je baise la main de maman.

POST-SCRIPTUM DE LEOPOLD MOZART :

Nous faisons nos compliments à tous nos bons amis et amies. Chacun de nous a un calendrier de poche de Salzbourg, de l`Imprimerie Mayr . footnote5 Nous pourrions en faire relier de nouveaux dans les anciens si nous en avions. Si vous en achetez 2 et les faites préparer chez le relieur, tu peux joindre quelques feuillets à chacune de tes lettres et ainsi, nous aurions petit à petit les 2 petits calendriers d`ici la nouvelle année ; et quand bien même n`en aurions-nous qu`un, nous serions satisfaits. Adieu.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 210 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.