English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Bologne, le 18 septembre 1770
Après la mort de M. Haffner de Nuremberg, sa femme s`est quelque peu divertie, de sorte que la municipalité lui a collé une administration et, d`après ce que je comprends, on a organisé une loterie de sa maison d`édition pour remettre ses affaires en état et rentrer dans les fonds. Le crédit du bienheureux Haffner est retombé à cause des vilaines affaires de sa femme après sa mort. Elle s`est remariée avec un homme jeune et ce dernier veut remettre l`affaire en route et la remonter. Maintenant, il est vrai que Madame Haffner devait faire ses comptes avec moi et qu`elle me doit quelque chose. Mais comme tu le sais, j`ai beaucoup de chose à elle, de sorte que je suis suffisamment couvert . footnote1 Je suppose que cette lettre est de son mari actuel footnote2 et que la honte ou une autre raison l`empêche d`avoir le cœur de m`écrire. Peu importe. Tu peux rassembler les 12 exempl. commandés et la meilleure occasion sera de les faire porter par les commerçants au marché de la St-Michel à Nuremberg ; par l`intermédiaire de M. Schwarzkopf. Si le paquet était trop gros, on pourrait en faire deux et les confier à 2 personnes différentes. Mais je prie M. Johannes Hagen de se renseigner sur cet Andreas Lotter ? Et comment marchent ses affaires. S`il est le mari de la Haffnerin, je suis couvert. Si c`est un autre ? Nous verrons si l`on peut lui faire confiance, et jusqu`à quel point. D`autant plus qu`il promet des paiements trimestriels. Il faut que tu lui écrives qu`en l`absence de ton mari qui est en Italie, tu lui envoies 12 ex. À vendre 2 fl. 15 x pièce qu`il te créditera à 1 fl. 45 l`un ; que tu espères qu`il enverra franco le paiement de ces 12 ex. au prochain marché du Carême par l`intermédiaire de M. Schwarzkopf ou d`un autre commerçant de Nuremberg se rendant à Salzb., d`autant plus que tu devras en rendre compte à ton mari qui rentrera à Salzb. juste à cette époque. Qu`en ce qui concerne un éditeur de musique à Salzb., il devra prendre patience jusqu`au retour de ton mari qui lui répondra à ce sujet. Mais tu ne dois pas perdre de temps et t`assurer des personnes qui peuvent les emporter, car si on arrive trop tard, ils auront déjà fait leurs paquets. N.B. : il réemballent souvent leurs affaires vers le milieu de la foire.
Il faut aussi que tu t`informes auprès de M. Schwarzkopf s`il n`a pas d`ordre de payer les exemplaires envoyés à M. Breitkopf à Leipzig. N`as-tu pas écrit ? - N`est-il pas arrivé de réponse ? - Tu verras clairement ce qu`il doit dans le catalogue que j`ai laissé à la maison.
Pour ce qui est de l`appartement dans la maison du comte Podstatsky, je sais simplement qu`il nous a promis de penser à nous si M. le Cte Wolfegg venait à déménager. M. le Cte v. Wolfegg le sait aussi, et il pensera donc simplement qu`il doit déménager puisque nous rentrons. M. le Cte Podstatsky aura sans doute de tout autres idées. Le ciel me garde de vouloir chasser un aimable chanoine d`une maison appartenant au chapitre, pour prendre sa place. Ce serait vraiment risible, et personne ne peut penser cela de moi. Toutefois, s`il en était ainsi, ce serait sans que je le sache ni le demande, et sans que j`aie rien fait pour cela. Pour apprendre la vérité, j`ai déjà employé les moyens nécessaires. M. le b. Riedheim est arrivé le 15 à Bologne et est reparti aujourd`hui. Comme je ne l`ai appris qu`hier, j`ai tout de suite envoyé un domestique en ville car je ne pouvais y aller moi-même. J`ai reçu la lettre et il m`a écrit un billet. J`espère le voir à Milan. Les menuets nous plaisent beaucoup ; Wolfgang n`a pas le temps de répondre maintenant à sa sœur, il le fera dès que possible ; nous faisons nos compliments à tous nos amis et amies à la maison et au-dehors, et vous envoyons à toutes deux 1 000 000 de baisers, et je suis le vieux
Mzt.

Si tu as tellement envie de venir en Italie, nous vous invitons à l`opéra de Milan.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 209 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.