English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français
179. MOZART A SA SŒUR A SALZBOURG

[Rome, le 25 avril 1770]
Cara sorella mia footnote1 !
Je t`assure que j`attends avec une impatience incroyable quelque lettre de Salzbourg les jours de courrier. Hier, nous sommes allés à S. Lorenzo assister aux vêpres, et ce matin à la grand-messe ; ce soir nous irons aux secondes vêpres car c`est la fête de Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Ces jours-ci, nous sommes allés au Capitole et avons vu diverses belles choses : si je voulais décrire tout ce que j`ai vu, cette feuille de papier ne suffirait pas. J`ai joué au cours de deux académies, footnote2 et demain, je jouerai dans une autre. Ce soir, nous avons vu un contralto, un musicien qui ressemble beaucoup à Meissner que nous aurons l`honneur de voir à Naples. Tout de suite après le déjeuner, nous jouons aux boules, c`est un jeu que j`ai appris à Rome ; lorsque je reviendrai à la maison, je te l`apprendrai. Dis à M. de Mölk footnote3 que je suis heureux et le félicite que M. son père aille mieux et que je le prie de me faire le plaisir de transmettre mes respects à M. son père, à Mme sa mère, à Mlle sa sœur, à son frère, cousin et cousine, à tous et à toutes. Je te prie de m`envoyer ce que je t`ai demandé l`autre fois et de me répondre. Lorsque j`aurai terminé cette lettre, je finirai une symphonie que j`ai commencée ; l`air est terminé, footnote4 une symphonie est chez le copiste (qui n`est autre que mon père). Nous ne voulons pas la donner à copier au-dehors, on la volerait . footnote5 Mes compliments à tous mes amis, baise pour moi les mains de maman, car je suis (tra la lie ra)
Wolgango en Allemagne et Amadeo en Italie.

Roma caput mundi
le 25 avril anno 1770.
Et l`année prochaine 1771
devant comme derrière
et double au milieu.

POST-SCRIPTUM DE LEOPOLD MOZART :

Je vous embrasse toutes les deux !

POST-SCRIPTUM DE MOZART A JOACHIM VON SCHIEDENHOFEN :

al sig. de schidenhofen . footnote6
Veuillez m`excuser de ne jamais avoir écrit, mais comme je n`ai pas eu le temps, je n`ai pu remplir mon devoir : voici un menuet del sig. Picq, qu`il a dansé à Milan.

POST-SCRIPTUM DE LEOPOLD MOZART :

Il faut à l`avenir envoyer mes lettres
à Rome. Car Sgr. Marcabruni est
directeur des postes et arrange tout.
Qui avons-nous rencontré ici ? -
Le noble comte Gerstorf.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 179 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.