English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français
Milan, le 10 février 1770
J`espère que tu as reçu mes lettres des 27 janvier et 3 février, ainsi que celles de Mantoue. footnote1 Je peux prédire à coup sûr que nous resterons ici jusqu`à la fin du carnaval. S. E. le comte v. Firmian va mieux maintenant et nous avons eu l`honneur de dîner pour la première fois à sa table mercredi dernier. Après le repas, S. E. a fait cadeau à Wolfgang des œuvres de Metastasio en 9 volumes. footnote2 C`est une des plus belles éditions, celle de Turin, avec une très belle reliure. Tu peux facilement t`imaginer le plaisir procuré par ce cadeau, tant à Wolfgang qu`à moi. S. E. a été impressionné au plus haut point par l`habileté de Wolfgang et nous a reçus avec la plus grande grâce et distinction ; cela me mènerait trop loin de te raconter en détail quelles preuves de ses connaissances Wolfgang a fournies en présence de Maestro Sammartini et d`une foule de gens très habiles, et à quel point il les a tous étonnés. Tu sais bien comment cela se passe, tu en as été bien souvent témoin. Nous sommes en bonne santé, Dieu merci.
Je suis contrarié de ne pas savoir si nous irons à Turin ; car si nous voulons être à Rome pour la Semaine sainte, il nous faudra renoncer au voyage à Turin pour pouvoir nous arrêter à Parme, Bologne et Florence sur le chemin de Rome. Je pense que nous ne pourrons partir avant la première semaine du carême. L`avantage est que nous avons un appartement sûr, pratique et agréable. Nous avons eu longtemps un très beau temps, puis le 6 s`est levé un vent terrible qui s`est encore amplifié dans la nuit du 7 et a entraîné une telle neige que le 8 au matin, tout était recouvert de neige. Mais comme ici elle ne tient pas, les rues sont affreusement boueuses et quasiment impraticables.
Entre-temps, nous avons eu l`occasion d`entendre divers concerts de musique sacrée ; entre autres hier, une messe des morts ou Requiem, pour le vieux marquis Litta qui vient de mourir pendant le carnaval, au déplaisir de sa nombreuse famille qui lui aurait volontiers souhaité de vivre jusqu`au carême. Le Dies irae de ce Requiem a duré près de 3 quarts d`heure, à 2 heures de l`après-midi, c`était fini ; nous avons donc déjeuné à 2 heures et demie.
Ne t`attends pas à ce que je te décrive les services religieux pratiqués ici ; je ne saurais le faire tant cela m`irrite. La majeure partie consiste en musique et ornements d`église, le reste est affreusement débraillé.
Je reviens à l`instant des vêpres qui ont duré plus de 2 heures, de sorte que je n`ai eu que le temps de passer chercher cette lettre pour finir de l`écrire chez M. le Majordome du comte Firmian, car je voulais y passer auparavant pour voir s`il n`y aurait pas une lettre de toi : je n`ai rien trouvé. Tu es très paresseuse ; il y a longtemps que nous sommes ici et la présente est la troisième lettre que je t`écris de Milan, sans avoir eu de réponse. Je ne vois de meilleure solution que de ne plus écrire pendant quelques semaines. Wolfgang attend de courrier en courrier une lettre de toi, mais rien ne vient. Addio. Je suis le vieux
Mzt

Nos compliments à tous nos bons amis et amies, selon leur rang.

POST-SCRIPTUM DE MOZART :

Quand on parle du diable, on en voit la queue ; je vais bien, Dieu merci, et brûle d`impatience de recevoir une réponse. Je baise la main de maman, envoie à ma sœur un baiser grassouillet, et demeure le même… mais qui ? le même guignol, footnote3 Wolfgang en Allemagne, Amadeo en Italie De Mozartini

POST-SCRIPTUM DE LEOPOLD MOZART :

Je t`embrasse, toi et Nannerl, mais une seule fois puisque vous n`écrivez pas. Mr Troger te fait ses compliments. Dis à Madselle Troger, en lui faisant mes compliments, que je suis très redevable à M. son frère de nous avoir trouvé un si bon appartement où nous disposons de tout ce qui est nécessaire et où nous avons un frère à notre disposition personnelle.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 160 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.