English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 27 février 1773
Aujourd`hui, c`est le dernier jour du carnaval et je ne peux guère écrire plus que quelques mots. Le carême ne commence que demain et on a l`impression que tout le monde est fou. Nous partons dans 2 ou 3 jours. Je joins ces lignes à un envoi à M. Spitzeder pour que tu puisses dire que tu n`as pas reçu de lettre et que tu penses donc que nous sommes partis. Nous devons et voulons arriver à Salzbourg le 13 mars, veille de l`anniversaire de l`élection. Pour ce qui est de l`affaire que tu sais, il n`y a rien à faire. Nous en parlerons de vive voix. Dieu a sans doute d`autres projets pour nous, nous sommes, qu`Il soit loué, en bonne santé. Aujourd`hui, nous allons à l`opéra - dans quelques instants - et nous rendrons au bal qui y fera suite ; il commencera vers 1 heure du matin et se prolongera jusqu`au matin, à l`heure de la messe. Paie immédiatement les frais de la lettre à M. Spitzeder. Tu ne peux imaginer la confusion dans laquelle je me trouve à cause du départ, je quitte l`Italie avec regrets. Madme et M. d`Asti vous font leurs compliments, nous vous embrassons 100 000 fois et je suis ton vieux
Mzt
Je t`écrirai en cours de route.
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 287 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.