English  |  Deutsch  |  Italiano  |  Français

Milan, le 3 février 1770
Je pensais bien que tu recevrais mes lettres l`une après l`autre. J`espère que tu as eu entre-temps mon écrit de Mantoue et celui de Milan, footnote1 la présente est donc la huitième lettre. Je n`ai rien à signaler sinon que nous sommes, Dieu soit loué, en bonne santé, que nos mains, et plus particulièrement celles de Wolfgang, sont maintenant en ordre, footnote2 que la femme de M. le Majordome nous a fait une bonne pommade selon ton ordonnance, que nous avons assisté hier à la répétition générale du nouvel opéra II Caesare in Egitto, que cet opéra est très bon, que nous avons rencontré Maestro Piccinni et lui avons parlé ainsi qu`à Madme Piccinelli, que depuis 15 jours, il fait très beau, que Wolfgang se réjouit tous les jours de son lit bien chauffé, qu`il n`a pas le temps de t`écrire car il compose 2 motets en latin footnote3 pour 2 jeunes castrats dont l`un est âgé de 15 ans, l`autre de 16, footnote4 et qui l`ont prié de les écrire ; et comme ils se sont pris d`amitié et qu`ils ont une belle voix, il ne peut rien leur refuser ; que je regrette vivement de voir et d`entendre de tels jeunes gens tout en sachant que je ne peux les emmener avec moi à Salzbourg, que je pressens que nous resterons plus longtemps à Milan que ce que j`avais imaginé, que S. E. le comte Firmian n`est pas encore tout à fait remis de son refroidissement, que j`ai découvert ces jours-ci encore quelque chose dans les journaux, sur la manière dont les gens nous ont guettés à Bozzolo, footnote5 et aussi de l`habileté de M. de Cte v. Arco à trouver quelque chose dans la rubrique Mantoue footnote6 et que tu devrais montrer à S. E. le Cte von Arco, avec mes compliments respectueux ; que Wolfgang remercie tout le monde pour les vœux, footnote7 que tu dois prendre patience encore quelques jours de courrier pour répondre à Gräffer de Vienne et Breitkopf de Leipzig, que je t`embrasse 1 000 fois ainsi que Nannerl, de la part de Wolfgang également, et que je suis pour toujours ton
époux sincère
Mozart

Fais à tout Salzb. mon compliment par ordre alphabétique et selon leur rang.
Les 2 flûtes ont-elles été nettoyées ? - Nannerl joue-t-elle du clavecin avec applications ? La bague où la cire de cachet était restée collée a-t-elle été réparée ?
Veuillez citer ce site web ainsi:
Eisen, Cliff et al. Comme le dit Mozart, Lettre 159 <http://letters.mozartways.com>. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.
Comme le dit Mozart. Version 1.0, publiée par HRI Online, 2011. ISBN 9780955787676.